| Bienvenue | Biographie | Spectacles | Photos | Album | Livre d'or | Vidéos | Liens | Contact |

L’image contient peut-être : une personne ou plus, chapeau et guitare

L’auteur-compositeur-interprète Luc Tremblay, chanteur country professionnel originaire de Forestville, tiendra un rôle aux côtés de Roy Dupuis, Geneviève Néron et Maxim Le Flaguais dans un western québécois intitulé « Hank est en ville ».

Le chanteur jouera le rôle d’un animateur et présentateur d’artistes country dans le film, et prêtera également sa voix à la trame sonore. La sortie du film est prévue pour cet automne.

L’artiste qui n’a aucune expérience professionnelle dans le cinéma, a été choisi pour « l’authenticité de sa voix », selon le cinéaste Fabien Pelletier, alias Feber E. Coyote, dans une entrevue donnée au Journal Métro en 2016. « Ce que j’ai aimé de Luc c’est définitivement sa voix. C’est un film qui se déroule dans les années 50. Je voulais que ça soit le plus réaliste possible et je pense que Luc est la personne qu’il me faillait pour cela », a expliqué le réalisateur.

Le film d’un budget de 1.5 M$ se déroule dans un petit village en Beauce, et portera sur les aventures de deux chanteurs western au Québec.

Luc Tremblay a commencé très jeune à jouer de la guitare, c’est un autodidacte, et à 16 ans il donnait déjà ses premiers spectacle, mais sa carrière a véritablement pris son envol en 2012 alors qu’il donne ses premiers « gros shows » comme il dit. Depuis, ça n’a plus jamais vraiment arrêté. Il sera d’ailleurs en concert à Baie-Comeau le 09 juin, lors du prochain Festival Country All Beans de 20h à 22h. Il est en discussion avec la Ville de Forestville pour organiser un concert qui pourrait avoir lieu en 2019.

Né à Forestville, il a quitté avec sa famille lorsqu’il était âgé de 5 ans. Il vit maintenant à Pointe-aux-Trembles depuis au moins 40 ans. Le country, il dit avoir cela dans le sang; il a grandi dedans, ses parents écoutaient, jouaient et chantaient du country.

Il est souvent revenu à Forestville, où il a encore beaucoup de parenté, mais il regrette de ne pas être revenu depuis neuf ans. « La famille me manque. La nature aussi, les montagnes, aller ramasser des bleuets avec mon oncle, la pêche aussi. Tout cela me manque beaucoup », s’est-il confié.




Copyright ZonePlus Communication
Tous droits réservés ©2014